Notre vision

À temps nouveaux, méthodes nouvelles !

P. Wendelin K. WALKER, sm, dir

LA PEDAGOGIE MARIANISTE

 

L'école Primaire Catholique de Treichville s'appelait École Saint Jean Bosco. Lorsque les frères Marianistes y ont ajouté le Collège Catholique ils gardaient le nom de ce grand éducateur qui était Don Giovanni Bosco. Mais le Collège Saint Jean Bosco de Treichville tient de son saint patron non seulement le nom et son charisme éducatif mais aussi le profond amour qu'il portait pour la Vierge Marie. En effet, le Collège Saint Jean Bosco de Treichville est une œuvre marianiste et se réclame de la spiritualité et de la pédagogie marianiste.

C'est de la spiritualité marianiste, c'est à dire de cet ensemble de principes, de méthodes, de valeurs et d'images qui motivent et guident la vie de notre esprit, que découlent le caractère typique (les caractéristiques) de la pédagogie marianiste et par le fait même de la pédagogie du Collège Saint Jean Bosco. Le bienheureux Père CHAMINADE, fondateur des Marianistes, a donné forme à cette spiritualité, l'a vécue et a demandé à ses fils et ses filles de l'approfondir davantage et de l'adapter aux besoins du temps. Une foi à l'image de celle de Marie, le souci de former des communautés où se vive cette foi, et un sens vif de la mission sont les trois traits caractéristiques de cette spiritualité dont s'inspire tout travail éducatif marianiste. Le bienheureux Père CHAMINADE nous invite à vivre une foi qui réalise en même temps la foi du cœur et l'adhésion intellectuelle. Il désire que nous vivions une foi si profonde qu'elle permette de concevoir et de donner naissance à Jésus, comme Marie, une foi qui croit au Dieu d'Abraham, au Dieu du miracle, pour qui «rien n'est impossible ».

Mais seuls ou comme individualités juxtaposées il nous est impossible de donner le Christ au monde. Le bienheureux Père CHAMINADE le savait parfaitement. C'est pour cela qu'il fondait «des communautés de foi » qui devaient donner naissance à un christianisme vivant et vivifiant à l'image des premiers chrétiens. Marie était présente dans la «chambre haute » où la première communauté priait ensemble avec les apôtres et où ils rompaient le pain, où est née l'Église du Christ.

Le bienheureux Père CHAMINADE ne se fatiguait pas d'infuser à ses communautés de foi un sens vif de la mission. L'originalité de ces communautés consistait à attirer toujours plus de membres, d’évangéliser en une mission permanente ceux qui y étaient et de mettre tout en œuvre, pour intégrer ceux qui étaient dehors.

Cette spiritualité transforme profondément le travail de l'éducateur qui s'en laisse imprégner. Un professeur guidé par l'esprit de foi s'efforce à être disponible pour ses élèves non seulement pour les instruire mais surtout pour les respecter et les aimer comme des êtres créés à l'image de Dieu. Par le fait même il ne leur enseigne pas seulement à être compétents et efficaces dans sa discipline mais à être intègres et attentifs à autrui.

Ainsi ces communautés du bienheureux Père CHAMINADE ne devaient pas être seulement des communautés fonctionnelles, mais des communautés de foi permanente. C'est pourquoi il leur enseignait comme idéal "l'esprit de famille". Religieux et laïcs, jeunes et enseignants s'unissaient en une communauté de foi. L'école est selon l'idéal du Père CHAMINADE une famille de foi.

Les membres de cette famille deviennent eux-mêmes partenaires à part entière de l'engagement marianiste dans la mission. C'est pourquoi, l'école marianiste n'est pas seulement une école d'excellence qui dispense une éducation de première qualité et encourage le soutien mutuel, mais elle stimule professeurs et élèves à aimer et servir les autres à l'image du Christ. Selon cet esprit missionnaire, l'éducateur marianiste envisage la réussite sous différents aspects. Il se réjouit du succès de ses élèves d'autant plus qu'il les voit former des communautés de foi qui utilisent leurs connaissances, acquisitions et compétences pour servir et transformer la société, pour favoriser la justice et la liberté des autres.

Dans ce sens le Collège Saint Jean Bosco veut communiquer aux jeunes le savoir pour faire grandir en eux l'amour et la liberté pour les rendre capables d'un engagement personnel. Ainsi nous espérons jeter la semence qui portera son fruit dans l'avenir, nous voulons préparer la terre qui fera pousser une culture créatrice d'amour et de paix.

C'est dans l'Eucharistie célébrée régulièrement dans la chapelle, construite au cœur du Collège, dédiée à Marie, Reine de la Jeunesse, que nous cherchons tous force et courage pour accomplir notre devoir d'état, les uns comme professeurs et ouvriers, les autres comme élèves.

Accompagner, éduquer, servir ceux qui nous sont confiés

Toute école marianiste
Tous les acteurs de l’établissement sont appelés à vivre
:


* L’accueil
La confiance
*  La communication entre eux et tendent à faire vivre l’esprit impulsé par nos fondateurs

En somme...

Pour tout enseignant ou éducateur

     * Poser un regard positif sur l’élève
     * Développer ses compétences et travailler en équipe
     * Avec l’estime et la confiance des responsables

* Éduquer dans une perspective de foi
* Offrir une éducation intégrale de qualité
* Dans une ambiance d’esprit de famille
* Préparer à servir la cause de la justice et de la paix
* Rendre capable de s’adapter aux changements

« Comme laïcs, religieux, religieuses, nous sommes appelés à offrir aux autres le témoignage de nos vies. L’enseignant ne fait pas qu’instruire ses élèves, mais les aime et les respecte. Une école devrait sans cesse revisiter ses méthodes, gardant à l’esprit la complexité et l’instabilité du monde réel ». Père HOFFER

© 2023 by Sce Informatique SJB. Créé avec les outils Wix.com

Collège Catholique Saint Jean Bosco Treichville, depuis 1966

Nous contacter

Tel:  + 225 21 256 992 + 225 05 850 850

Email: sjbosco@afnet.net

Notre adresse

Treichville, Avenue de la Reine Pokou - Boulevard Mamadou Konaté